Edito

Alors que nous préparions cette 17e édition, nous avons été anéantis par l’annonce de la disparition de Ronit Elkabez en avril dernier ; elle qui incarnait si bien, par son talent et son impertinence, le renouveau du cinéma israélien, elle qui, tant de fois, a été à nos côtés à Marseille pour y présenter ses films. Nous avons décidé de lui rendre un hommage mérité lors de la soirée inaugurale et de la retrouver à travers l’un des films dans lequel elle est la plus rayonnante : La visite de la Fanfare. Nous aurions voulu montrer plus de ses films, mais l’exceptionnelle qualité de la production israélienne de cette année nous a rattrapé. Et c’est tant mieux, car c’est résolument vers le présent et l’avenir de la création cinématographique de ce pays que le festival Regards veut rester tourné.

Xavier Nataf, directeur du festival

Valérie Zenatti, marraine du festival

Valérie-Zenatti

Née à Nice, Valérie Zenatti a émigré en Israël à l’âge de 13 ans. Avec sa famille, elle a vécu à Beer-Sheva, ville du sud d’Israël. De 1988 à 1990, elle effectue son service militaire comme toutes les jeunes Israéliennes de son âge. Elle revient en France pour y suivre des études d’histoire et d’hébreu. Elle est d’abord journaliste, puis professeur d’hébreu. Depuis 1999, Valérie Zenatti écrit des romans et traduit en français l’œuvre de l’écrivain israélien Aaron Appelfed. Son livre Une bouteille dans la mer de Gaza, paru en 2005, a été adapté par elle-même et le réalisateur Thierry Binisti. En 2014 elle publie Jacob, Jacob qui sera récompensé en 2015 par le prix du Livre Inter. Pour le cinéma, elle a entre autres travaillé sur la traduction de Guett, le procès de Vivianne Amsalem, le film de Ronit et Shlomi Elkabetz.

Programme de la 17ème édition

Mercredi 15 juin

15

  Au cinéma le César

15:30 La visite de la fanfare de Eran Kolirin

  Au cinéma le Prado

19:30 Cérémonie d’ouverture en présence de la marraine du festival, Valérie Zenatti

Hommage à Ronit Elkabetz, suivi du film Baba Joon de Yuval Delshad [Avant-première]

Soirée en collaboration avec le Fonds Social Juif Unifié et Radio JM

Jeudi 16 juin

16

  Au cinéma le César

15:30 Baba Joon de Yuval Delshad

17:30 Atomic Falafel de Dror Shaul [Avant-première]

19:30 Wedding Doll de Nitzan Giladi [Avant-première]

En présence du réalisateur

Soirée en collaboration avec L’école de la Cause Freudienne à Marseille et le Centre Fleg

Vendredi 17 juin

17

  Au cinéma le César

15:30 Wedding Doll de Nitzan Giladi

17:30 La visite de la fanfare de Eran Kolirin

19:30 Fire Birds de Amir Wolf [Avant-première]

Samedi 18 juin

18

  Au cinéma le César

15:30 Fire Birds de Amir Wolf

17:45 Wedding Doll de Nitzan Giladi

  Au cinéma le Prado

20:30 De Douces Paroles de Shemi Zarhin

En présence du réalisateur

Soirée en collaboration avec la Chambre de Commerce France-Israël

Dimanche 19 juin

19

  Au cinéma le César

15:30 Baba Joon de Yuval Delshad

19:00 Atomic Falafel de Dror Shaul

Lundi 20 juin

20

  Au cinéma le César

15:30 Fire Birds de Amir Wolf

17:45 La visite de la fanfare de Eran Kolirin

19:45 Mr Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin de Tomer Heymann

Mardi 21 juin

21

  Au cinéma le César

15:30 La visite de la fanfare de Eran Kolirin

  Au cinéma le Prado

19:30 clôture du festival

One week and a day de Asaph Polonski [Avant-première]

En présence de Michel Zana de Sophie Dulac Distribution

Soirée en collaboration avec le B’nai Brith Emile Zola, l’Appel Unifié Juif de France et l’association Alpha Oméga.

Les films

BABA JOON

Réalisateur : Yuval Delshad [1h31]

Avec : Navid Negahban, Asher Avrahami, David Diaan…

Yitzhak gère l’élevage de dindes créé par son père après avoir émigré d’Iran en Israël. Quand son fils Moti a treize ans, Yitzhak lui apprend le métier, en espérant qu’il continuera la tradition familiale. Mais Moti n’aime pas travailler dans la ferme. Sa mère, Sarah, tente d’apaiser les tensions, alors que le grand-père pousse Yitzhak à être plus ferme avec son fils. Yitzhak prend le refus de Moti comme un rejet personnel. Bien qu’il aime son fils, il tente de lui imposer sa volonté. L’arrivée de Darius, l’oncle d’Amérique, déclenche une suite d’événements qui vont déséquilibrer l’harmonie familiale.

Ce film tourné en langue perse a reçu l’Ophir du meilleur film en 2015 et a représenté Israël aux oscars en 2016.

WEDDING DOLL (Hatuna MeNiyar)

Réalisateur : Nitzan Giladi [1h22]

Avec : Moran Rosenblatt, Assi Levy, Roy Assaf …

Hagit, 24 ans, l’héroïne du film, souffre d’un léger retard mental. Elle vit avec sa mère divorcée. Elle travaille dans une fabrique de papier toilette au bord de la faillite. Hagit est pleine de charme et de vie. Son plus grand désir est de se marier. Les murs de sa chambre sont tapissés de photos de mariage découpées dans des magazines, et elle a comme hobby la fabrication de poupées de mariées délicates. La fabrique de papier est la meilleure part de sa vie : elle s’y sent appréciée par le patron qui l’affectionne et est amoureuse d’Omri son fils. Alors quand la fabrique de papier périclite et annonce sa fermeture, le monde de Hagit bascule.

ONE WEEK AND A DAY (Shavua Ve Yom)

Réalisateur : Asaph Polonsky [1h38]

Avec : Makram Khouri, Zohar Shtrauss, Ariane Labed…

Le film se déroule dans le moment particulier de la fin du deuil, la Sh’iva, période de sept jours à l’issue de laquelle les parents endeuillés doivent retourner à la vie. Vicky se lance à corps perdu dans la routine du quotidien (ranger la maison, aller chez le dentiste, s’occuper des formalités administratives…) tandis que Elial croit vaincre la douleur en accomplissant toutes sortes d’idioties. Il se dispute avec ses voisins, se met en tête de s’essayer pour la première fois de sa vie à la consommation de cannabis, se lie d’amitié avec le fils de ses voisins honnis…

Présenté à la Semaine de la critique cette année à Cannes, c’est le premier long métrage d’Asaph Polonsky.

MR GAGA, SUR LES PAS D’OHAD NAHARIN

Réalisateur : Tomer Heymann [1h41]

Avec : Ohad Naharin

L’histoire fascinante d’Ohad Naharin, célèbre chorégraphe de la Batsheva Dance Company. Le film nous dévoile le processus créatif d’un chef de file incontesté de la danse contemporaine, l’invention d’un langage chorégraphique unique et d’une technique de danse hors-norme appelée «Gaga».

ATOMIC FALAFEL

Réalisateur : Dror Shaul [1h40]

Avec : Michelle Treves, Shai Avivi, Mali Levi…

Nofar Azrian, 15 ans, vend des falafels aux soldats dans sa ville, site secret du programme d’armes nucléaires d’Israël. Elle prend l’initiative d’échanger des secrets d’État avec une internaute iranienne afin d’éviter un affrontement fomenté par l’ancienne génération des deux pays ennemis…

DE DOUCES PAROLES (Hamilim Hatovot)

Réalisateur : Shemi Zarhin [1h58]

Avec : Rotem Zismann-Cohen, Roy Assaf, Assaf Ben-Shimon…

À la mort de leur mère, une jeune femme israélienne et ses deux frères découvrent qu’elle avait enfoui un important secret. La quête de la vérité va les entraîner jusqu’à Marseille, dans un voyage qui provoquera un chaos sans nom, tour à tour tragique et hilarant.

FIRE BIRDS (Ziporey Hol)

Réalisateur : Ami L .Wolf [1h45]

Avec : Oded Teomi, Gila Almagor, Devora Keidar, Miriam Zohar…

Le corps d’un homme de 80 ans est retrouvé avec trois coups de couteau dans la poitrine et un numéro tatoué le long de son avant-bras. Amnon, un détective de la police, qui appartient à la 2ème génération après la Shoah, est chargé, à contrecœur, de l’affaire. Une intrigue qui entremêle passé et présent.

LA VISITE DE LA FANFARE (Bikur Ha-Tizmoret)

Réalisateur : Eran Kolirin [1h26] 2007

Avec : Sasson Gabai, Ronit Elkabetz, Saleh Bakri…

Un jour, il n’y a pas si longtemps, une petite fanfare de la police égyptienne vint en Israël. Elle était venue pour jouer lors de la cérémonie d’inauguration d’un centre culturel arabe. Seulement à cause de la bureaucratie, d’un manque de chance ou de tout autre concours de circonstance, personne ne vint les accueillir à l’aéroport. Ils tentèrent alors de se débrouiller seuls, pour finalement se retrouver au fin fond du désert israélien dans une petite ville oubliée du monde.

Les invités

Nitzan Giladi

Nitzan-Giladi

Nitzan Giladi est un réalisateur Israélien qui a écrit, produit et réalisé de nombreux films pour le cinéma et pour la télévision ainsi que de nombreux documentaires. Il est maître de conférence à la faculté de Holon depuis 8 ans au département de la communication visuelle.

Shemi Zarhin

shemi

Shemi Zarhin est un réalisateur diplômé du département cinéma et de télévision de l’Université de Tel-Aviv. Il enseigne l’histoire du cinéma et la scénarisation à l’Ecole Sam Spiegel de Jérusalem. Il a écrit les scénarios de plusieurs longs métrages, de publicités et d’épisodes de séries télévisées. Il a remporté de nombreux prix internationaux avec Fièvre de Pâques, AC Dangerous, Bonjour Mr Shlomi, Aviva mon amour

Michel Zana

zana

Michel Zana est producteur et distributeur. Son nom est associé en France à des films tels que La visite de la fanfare, Hannah Arendt, Infiltration, Derniers jours à Jérusalem…

Evènements

Autour du festival

Cette année, un évènement a préfiguré cette 17ème édition : Avant première du film Mr Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin, le 31 mai au cinéma Renoir d’Aix en Provence en partenariat avec le centre Darius Milhaud.

Prix du jury

Cette année encore le prix du jury vous permettra d’élire votre film favori.

N’oubliez pas de voter à la fin de chaque séance.

Retrouvez toute l’actualité du cinéma israélien :
www.judaicine.fr

et sur Radio JM – 90.5 MHz
www.radiojm.fr

Emission présentée par Elsa Charbit et Xavier Nataf.

Informations pratiques

Le Prado

36 avenue du Prado 13006 Marseille
tél. 04 91 37 66 83

César V.O

4 place Castellane 13006 Marseille
tél. 04 91 53 27 82

L’équipe

Xavier NATAF, Directeur du festival. Christine BARTOLI, Gilles BENSOUSSAN, Michel BROMBERG, Daniel KRIEF. Agnès AMAR, Anne JEANNÈS et Linda MEKBOUL et les équipes du cinéma Le César. Frederic PERRIN et les équipes du cinéma Le Prado. Benoît BEAUCHAINE, graphiste. Olivier LOVERO et Franck SPORTIS radio et animation musicale. Jean-Pierre STORA, compositeur de la musique originale du festival. Simona ASSOULINE pour la traduction.

Tous les précieux renforts !

Remerciements

Elsa Charbit, Yseult Lugagne-Delpont, Pascale Goëta et l’équipe du Consulat Général d’Israël, Sam Assedo et l’équipe de Quadrissimo, Anick Cohen et le centre Darius Milhaud, Franck Roulet et l’équipe du cinéma Le Renoir, Laurent Munnich et toute l’équipe d’Akadem et à tous ceux qui ont permis cette aventure…

Tarifs

Le Prado

Tarification : 7€

Places en vente début juin en caisse et sur le site internet du cinéma

Retrouvez-nous sur : cinema-leprado.fr et Facebook

Le César

Tarification : 7€

Places en vente début juin en caisse du cinéma (tous les jours de 13h30 à 22h)

Téléphone : 04.96.11.61.61
e-mail : cesarvarietes@wanadoo.fr
Programme : 08.92.68.05.97
Newsletter : infocinema-subscribe@domeus.fr
Retrouvez-nous sur : www.cinemetroart.com et Facebook

Contactez-nous

04 91 37 40 57
Envoyez-nous un e-mail

Suivez-nous
  Facebook
  Twitter
 Youtube