Les plus grands réalisateurs juifs

Vous savez que les Juifs à Hollywood sont nombreux … Cependant, il est vraiment surprenant de voir combien de grands réalisateurs de films sont/étaient juifs. Dans cette liste, vous allez découvrir les plus grands réalisateurs juifs.

Woody Allen

Woody Allen est né le 1er décembre 1935 à Brooklyn, New York. Sa mère était Nettie (Cherrie), comptable, et son père, Martin Konigsberg, serveur et graveur de bijoux.

Son père était d’origine juive russe et juive lituanienne. Woody s’est d’abord fait connaître en tant que comique de stand-up avant de devenir acteur et réalisateur.

Sidney Lumet

Sidney Lumet était un maître du cinéma, surtout connu pour ses connaissances techniques et sa capacité à obtenir des performances de premier ordre de ses acteurs, et pour le tournage de la plupart de ses films dans son cher New York.

Il a réalisé plus de 40 films, souvent complexes et émotionnels, mais rarement trop sentimentaux. Bien que sa politique ait été quelque peu de gauche et qu’il traite souvent des thèmes socialement pertinents dans ses films.

Billy Wilder

Initialement projetant de devenir avocat, Billy Wilder a abandonné cette carrière pour travailler comme reporter pour un journal viennois, utilisant cette expérience pour déménager à Berlin, où il a travaillé pour le plus grand tabloïd de la ville.

Il se lance dans le cinéma en tant que scénariste en 1929 et écrit des scripts pour de nombreux films allemands jusqu’à l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler en 1933.

Stanley Kubrick

Stanley Kubrick est né à New York et était considéré comme intelligent malgré de mauvaises notes à l’école.

Espérant qu’un changement de décor produirait de meilleures performances académiques, le père de Kubrick, Jack (médecin), l’envoya en 1940 à Pasadena, en Californie, pour rester avec son oncle.

Michael Curtiz

Réalisateur américain d’origine hongroise, oscarisé. Il obtient son diplôme de l’Ecole des Arts Dramatiques en 1906. Il part ensuite vivre à Pécs, puis à Szeged.

Voici une vidéo présentant la carrière de ce réalisteur en anglais :

Il réalise son premier film en 1912. L’année suivante, il part en voyage d’étude au Danemark pour étudier les dernières réalisations du nouvel art dans les studios de la société Nordisk alors florissante.

Milos Forman

Milos Forman est né Jan Tomas Forman à Caslav, Tchécoslovaquie, de Anna (Svabova), qui dirigeait un hôtel d’été, et de Rudolf Forman, professeur.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, ses parents ont été emmenés par les nazis, après avoir été accusés de participer à la résistance clandestine. Son père est mort à Buchenwald et sa mère est décédée à Auschwitz.

Ernst Lubitsch

Des expériences d’Ernst Lubitsch dans le théâtre du Sophien Gymnasium, il décide de quitter l’école à l’âge de 16 ans et de poursuivre une carrière sur scène.

Il a dû faire des compromis avec son père et tenir les livres de comptes de l’entreprise familiale de tailleur pendant qu’il jouait dans des cabarets et des music-halls la nuit.

Fritz Lang

Fritz Lang est né à Vienne, en Autriche, en 1890. Son père dirigeait une entreprise de construction. Sa mère, Pauline Schlesinger, était juive mais s’est convertie au catholicisme quand Lang avait dix ans.

Anna T.

Le cinéma est pour moi l'art le plus subtile parmi tous. J'ai tenté une carrière plus jeune et j'ai foulé les planches mais sans succès. Mais mon amour pour la scène, la réalisation n'ont pas diminué. J'essaie de vous transmettre un peu de ma passion par l'intermédiaire de mes billets.

2 réflexions sur “Les plus grands réalisateurs juifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *