Jurassic World Dominion : profondément confus et trop long

Après une deuxième sortie plutôt décevante en 2018, le troisième et dernier volet de la franchise Jurassic World voit le retour du réalisateur Colin Trevorrow dans ce qui est présenté comme le dernier film de cette trilogie en cours. Pendant ce temps, les membres de la distribution originale de Jurassic Park (Steven Spielberg, 1993), Laura Dern, Sam Neil et Jeff Goldblum, fournissent la nostalgie et la plupart des rires de Jurassic World : Dominion qui a eu sa première à Los Angeles plus tôt cette semaine.

Quatre ans après la destruction d’Isla Nublar Dans Jurassic World : Fallen Kingdom, les dinosaures vivent désormais aux côtés des humains en semi-harmonie. Pendant ce temps, alors qu’un marché noir pour les créatures préhistoriques émerge, les gouvernements du monde entier décident de confier à Biosyn et à son patron (joué plutôt brillamment par Campbell Scott) le soin de confiner les nombreuses espèces de créatures dangereuses errant librement dans le monde.

Une histoire particulièrement intéressante

Les choses se compliquent davantage lorsque la clone adolescente Maisie Lockwood (Isabella Sermon), dont l’ADN pourrait détenir la clé de la nouvelle entreprise infâme de Biosyn, est capturée par un groupe de mercenaires. Cela conduit les anciens employés de Jurassic World Owen (Chris Pratt) et Claire (Bryce Dallas Howard) à partir à la recherche de leur jeune protégé. Pendant ce temps, le Dr Ellie Sadler (Dern), le professeur Ian Malcom (Goldblum) et l’archéologue Alan Grant (Neil) sont à nouveau réunis alors qu’ils enquêtent sur des essaims géants de criquets qui pourraient être liés à Biosyn.

Voici la bande-annonce de ce film :

Espérant terminer la trilogie en beauté, Treverrow et les co-scénaristes Emily Carmichael et Derek Connolly ont décidé de tout jeter sauf l’évier de la cuisine dans ce troisième et dernier film. Malheureusement pour les personnes impliquées, rien de tout cela ne fonctionne réellement et à la fin, nous nous retrouvons avec une histoire profondément confuse, trop longue et absurdement thématique qui n’est pas un patch sur le premier film.

Un film assez confus

En plus d’être trop long et trop incohérent, Dominion parvient également à être très ennuyeux. Certes, avoir à nouveau Dern, Neil et Goldblum dans le mix est en quelque sorte un coup d’État pour cette franchise malade, mais rien, pas même le tristement célèbre style d’acteur de Goldblum, ne pourrait empêcher cela d’être l’un des pires films de la série.

La grâce salvatrice de Dominion se présente souvent sous la forme d’une performance hors pair grâce à l’étoile montante Mamoudou Athie – vue récemment dans l’excellente série Netflix Archive 81 – qui joue le bras droit du patron louche de Biosyn, Lewis Dodgson, Ramsay Cole. Ailleurs, DeWanda Wise livre l’action et les rires en tant que pilote d’avion cargo mercenaire Kayla Watts, tandis que l’acteur original BD Wong fait également une apparition en tant que scientifique plein de remords de Biosyn, le Dr Henry Wu.

Anna T.

Le cinéma est pour moi l'art le plus subtile parmi tous. J'ai tenté une carrière plus jeune et j'ai foulé les planches mais sans succès. Mais mon amour pour la scène, la réalisation n'ont pas diminué. J'essaie de vous transmettre un peu de ma passion par l'intermédiaire de mes billets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.