The Marvels : un film déroutant mais hilarant qui réinvente le genre super-héroïque

Le dernier film du MCU, The Marvels, sorti le 8 novembre 2023, nous entraîne dans une aventure spatiale déjantée et pleine de surprises. Réalisé par Nia DaCosta, le film met en scène un trio de super-héroïnes inédit : Carol Danvers, alias Captain Marvel (Brie Larson), Kamala Khan, alias Miss Marvel (Iman Vellani) et Monica Rambeau, alias Photon (Teyonah Parris). Ces trois femmes vont devoir unir leurs forces et leurs pouvoirs pour affronter une menace cosmique qui pourrait anéantir l’univers.

Un scénario original et audacieux

The Marvels n’est pas une suite directe de Captain Marvel, sorti en 2019, mais plutôt une extension de l’univers cinématographique Marvel qui fait suite aux événements des séries Disney+ WandaVision et Miss Marvel. Le film explore les conséquences de la victoire de Carol Danvers contre les Kree, une race extraterrestre belliqueuse, et les effets inattendus qu’elle a sur elle-même et sur ses alliées. Le film nous plonge ainsi dans un vortex spatio-temporel où les trois héroïnes vont découvrir des secrets sur leurs origines, leurs pouvoirs et leurs liens.

Voici les critiques en anglais de ce film :

Le scénario du film est original et audacieux, car il ne se contente pas de reprendre les codes du genre super-héroïque, mais les réinvente avec humour et inventivité. Le film joue avec les paradoxes temporels, les références culturelles et les clins d’œil aux autres films du MCU. Il propose également une réflexion sur la responsabilité, l’identité et la diversité, à travers les personnages de Carol, Kamala et Monica, qui représentent chacune une facette différente de la féminité et de l’héroïsme.

Un casting de choc et de charme

Le film repose en grande partie sur le charisme et la complicité du trio principal, qui forme une équipe improbable mais attachante. Brie Larson reprend son rôle de Captain Marvel avec brio, en lui apportant plus de nuance et de vulnérabilité. Elle montre que son personnage n’est pas seulement la super-héroïne la plus puissante du MCU, mais aussi une femme qui doute, qui souffre et qui cherche sa place dans le monde. Iman Vellani est la révélation du film, en incarnant avec fraîcheur et malice Kamala Khan, une adolescente fan de Captain Marvel qui découvre qu’elle a des pouvoirs polymorphes. Elle apporte une touche d’humour et de légèreté au film, tout en abordant des thèmes comme l’acceptation de soi, la famille et la religion. Teyonah Parris complète le trio avec élégance et détermination, en interprétant Monica Rambeau, la fille de Maria Rambeau, l’amie de Carol Danvers. Elle reprend son rôle qu’elle avait tenu dans la série WandaVision, où elle avait été exposée à des radiations qui lui avaient donné des pouvoirs liés à l’énergie. Elle se fait appeler Photon et devient la protégée de Captain Marvel.

Le casting du film compte également d’autres acteurs talentueux, comme Samuel L. Jackson, qui reprend son rôle emblématique de Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D., Zenobia Shroff, qui joue la mère de Kamala Khan, ou encore Gemma Chan, qui incarne Minn-Erva, une guerrière Kree qui a un passé commun avec Carol Danvers.

Une réalisation soignée et spectaculaire

The Marvels est le premier film du MCU réalisé par une femme noire : Nia DaCosta. La cinéaste a su imprimer sa patte au film, en lui donnant un style visuel soigné et spectaculaire. Le film regorge de scènes d’action époustouflantes, qui mettent en valeur les pouvoirs des trois héroïnes. On retiendra notamment la séquence d’ouverture du film, où Carol Danvers affronte une armada de vaisseaux Kree dans l’espace, la scène où Kamala Khan utilise ses pouvoirs pour se transformer en différentes formes et tailles, ou encore la scène finale du film, où les trois héroïnes combinent leurs pouvoirs pour créer une explosion d’énergie qui sauve l’univers.

Le film bénéficie également d’une bande-son entraînante, qui mêle des morceaux pop-rock des années 90, en hommage à l’époque où Carol Danvers est devenue Captain Marvel, et des morceaux plus actuels, qui reflètent la personnalité de Kamala Khan. Le film se termine sur une chanson originale interprétée par Beyoncé, intitulée « The Marvels », qui célèbre le pouvoir des femmes.

The Marvels est un film déroutant mais hilarant, qui réinvente le genre super-héroïque avec humour et inventivité. Le film nous fait voyager dans l’espace et le temps, tout en nous faisant découvrir des personnages attachants et diversifiés. Le film est un véritable hommage aux femmes, qui sont les véritables stars du film. The Marvels est un film à ne pas manquer pour les fans du MCU, mais aussi pour tous ceux qui aiment les films d’action, de fantaisie et d’émotion.

Anna T.

Le cinéma est pour moi l'art le plus subtile parmi tous. J'ai tenté une carrière plus jeune et j'ai foulé les planches mais sans succès. Mais mon amour pour la scène, la réalisation n'ont pas diminué. J'essaie de vous transmettre un peu de ma passion par l'intermédiaire de mes billets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *