The Prom, un film parfaitement produit par Ryan Murphy

Le créateur de Glee et American Horror Story, Ryan Murphy, a eu quelques années bien remplies, même selon ses propres critères. Après avoir signé un accord de cinq ans avec Netflix pour un montant de 300 millions de dollars, Murphy a jusqu’à présent produit un certain nombre de projets qui n’ont pas vraiment mis le feu au monde.

Parmi ces projets déjà disponibles pour profiter sur la plateforme de streaming, il y a la série classique Hollywood, le véhicule Sarah Paulson Nurse Ratched et l’adaptation plutôt apprivoisée de la pièce emblématique de Mart Crowley, The Boys In The Band.

Des grands acteurs seront à l’honneur

Le dernier projet de Murphy est cependant un retour en forme pour l’un des hommes les plus travailleurs d’Hollywood. Avec Meryl Streep, Nicole Kidman et James Corden, The Prom est une comédie musicale aux couleurs vives, intelligente et contagieusement optimiste avec un thème queer percutant. Basé sur une histoire vraie de 2010, il suit une troupe de stars du théâtre obsédées par elles-mêmes qui descendent dans une petite communauté conservatrice pour soutenir une lycéenne (la nouvelle venue Jo Ellen Pellman) qui veut emmener sa petite amie au bal.

Voici la bande-annonce en anglais de ce film :

Fraîchement sortis de la scène après la première de leur nouvelle pièce sur Eleanor Roosevelt, les stars peu profondes de Broadway Dee Dee Allen (Streep) et Barry Glickman (Corden) sont consternées de découvrir que la pièce est un raté. En conserve par presque tous les critiques de la ville, les deux doivent sauver ce qui reste de leur carrière par tous les moyens nécessaires. La réponse vient lorsqu’Angie Dickinson (Kidman), une choriste malchanceuse, suggère qu’elle pourrait vouloir prendre une cause célèbre pour aider à élever son statut aux yeux du public.

Une histoire très captivante

Emma Nolan (un tour impressionnant de Pellman), une adolescente gay d’une petite ville de l’Indiana qui a fait la une des journaux après l’annulation de son bal de finissants au lycée pour l’empêcher d’amener sa petite amie comme rendez-vous. Tout l’enfer se déchaîne lorsque Dee Dee, Barry et un groupe de leurs amis tout aussi flamboyants se chargent d’aider Emma, ​​mais ils ont un adversaire coriace sous la forme de la directrice conservatrice de la PTA, Mme Greene (Kerry Washington), qui se trouve également être la mère de la petite amie d’Emma Alyssa (Ariana DeBose). Pendant ce temps, Dee a attiré l’attention du beau principe de l’école Tom (Keegan-Michael Key) qui a avoué son admiration à vie pour elle.

Murphy présente une comédie musicale moderne certes imparfaite qui a en son cœur une histoire touchante sur l’égalité et la représentation positive. Certes, l’histoire semble un peu sinueuse par endroits, mais Murphy et al ont finalement fait du bon travail en apportant une délicieuse production de camp avec des numéros musicaux très accrocheurs.

Streep est dans son élément en tant que diva peu profonde de Broadway essayant de gagner la sympathie et la popularité dans tous les mauvais endroits. Elle propose Dee Dee comme une star comiquement dominatrice, superficielle et gâtée dont les machinations calculées la mènent finalement sur la voie de la rédemption. De son côté, Corden fait ce qui lui vient naturellement. Il chante, danse et livre certaines des punchlines les plus drôles du film.

Anna T.

Le cinéma est pour moi l'art le plus subtile parmi tous. J'ai tenté une carrière plus jeune et j'ai foulé les planches mais sans succès. Mais mon amour pour la scène, la réalisation n'ont pas diminué. J'essaie de vous transmettre un peu de ma passion par l'intermédiaire de mes billets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.