Deep Water : un thriller érotique imparfait, mais indéniablement captivant

Ana de Armas (Knives Out, No Time To Die) et Ben Affleck jouent dans ce thriller érotique imparfait, mais indéniablement regardable, du réalisateur vétéran hollywoodien Adrian Lyne (Flashdance, 9 semaines, proposition indécente). Basé sur un roman de 1957 de Patricia Highsmith, Deep Water a été adapté par les scénaristes Zach Helm (Stranger Than Fiction) et Sam Levinson (Euphoria). Il marque le retour de Lyne au cinéma après une absence de deux décennies.

Tout ce qui tient ensemble l’unité familiale malade de Vic (Affleck) et Melinda (de Armas) Van Allens, y compris sa fille Trixie, est un arrangement qui permet à Melinda d’avoir des aventures, tant qu’elle ne demande pas le divorce.

Un scénario qui captive du début à la fin

Pendant ce temps, bien qu’il ait rassuré tout le monde autour de lui sur le fait qu’il n’avait pas un os jaloux dans son corps, Vic en a assez des badinages extraconjugaux de Melinda et exige qu’elle arrête de l’humilier. Lorsque le dernier amant de sa femme disparaît, Vic est accusé par sa voisine (Tracy Letts, toujours aussi sublime) d’avoir assassiné le jeune homme.

Voici une vidéo en anglais montrant la bande-annonce de ce film :

Peu de temps après, le prochain amant de Melinda se noie lors d’une fête à laquelle Vic assiste et les doigts recommencent à pointer vers son mari. Mais l’a-t-il vraiment fait ou est-il victime d’un coup monté ?

Un film réalisé de manière plutôt originale

Il y a quelque chose de démodé dans le film de Lyne. Bien que nous soyons de nouveau sur le territoire du thriller érotique qui a fait sa carrière, Deep Water ressemble presque à une anomalie dans un monde où la dynamique de couple a dépassé les tropes femme/homme riche.

Pourtant, Helm et Levison livrent un thriller mystérieux très engageant, juste déçu par un ton légèrement mal jugé. Lyne n’a peut-être pas retrouvé ses jours de gloire ici, mais il nous a donné un thriller mystérieux dans lequel nous pouvons tous nous mordre les dents. Difficile de passer à côté d’une telle performance proposée par Ben Affleck. Dans ce film, la star est vraiment méconnaissable et a vraiment su se mettre dans son personnage. Du début jusqu’à la fin, les téléspectateurs sont vraiment captivés par l’histoire racontée. Lyne a parfaitement réalisé ce film, malgré quelques critiques qui semblent être fondées. Ce roman adapté marque le retour d’Adrian Lyne au cinéma, et il n’a pas ménagé ses efforts afin de proposer un film unique.

Anna T.

Le cinéma est pour moi l'art le plus subtile parmi tous. J'ai tenté une carrière plus jeune et j'ai foulé les planches mais sans succès. Mais mon amour pour la scène, la réalisation n'ont pas diminué. J'essaie de vous transmettre un peu de ma passion par l'intermédiaire de mes billets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.